© 2016 Karine MONTOURCY Tous droits réservés

« L’art naît de la contrainte et meurt dans la liberté ».

 

Michel-Ange a écrit « L’art naît de la contrainte et meurt dans la liberté ».

 

Bonjour Chers Lecteurs du Lundi

 

L'analyse de toute situation personnelle ou professionnelle nous amène à envisager les contraintes qu'elle contient - et qui pèsent sur nous.

 

On s'aperçoit que l'on doit respecter une certaine forme, des délais, l'avis de telle ou telle personne. Cela compose un "cahier des charges".

 

Et c'est grâce à cela que nous allons pouvoir créer une nouvelle forme.

 

Parce que nous allons pouvoir nous appuyer dessus.

 

Le paradoxe, c'est que les contraintes sont aussi des points d'appui. 

 

Rien n'est plus déboussolant qu'une totale liberté, la possibilité de faire tout ou n'importe quoi.

 

C'est la fameuse angoisse de la page blanche. Quand rien ne vient nous contraindre, canaliser notre énergie, nous sommes vite perdus.

 

Plus vous me donnez de contraintes, plus mon travail est facile, parce que déjà se dessine des besoins, des difficultés auxquels répondre - et qui, en somme, contiennent, en eux une solution.

 

Les embûches, les difficultés, l'inconfort sont de formidables stimulants de créativité.

 

Bon lundi à tous et Vive les contraintes !

 

Karine

Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents

December 2, 2019

September 30, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square